Les métiers, conseil en immobilier d’entreprise

Statut

conseillersQuel que soit le type d’opération envisagée, le conseiller en immobilier d’entreprise met ses connaissances du marché et son savoir-faire technique au service de promoteurs et d’investisseurs. Son secteur d’activités lui permet d’appréhender des missions pointues et spécialisées. Il intervient en qualité de conseil et d’intermédiaire lors d’opérations sur différents types de biens :

  • Bureaux : étude de rentabilité, prospection, commercialisation, financement, négociation, relation avec les administrations.
  • Entrepôt, usine, parc d’activités : estimation, étude de marché, prospection, commercialisation, relation avec les administrations.
  • Investissement : étude de marché, définition de programmes, assistance-conseil du promoteur auprès des architectes et bureaux d’études, montage financier, revente de produits loués, élaboration de produits nouveaux.
  • Terrains à bâtir : estimation, étude d’urbanisme, définition du permis de construire.

Conformément à la loi Hoguet, le conseiller en immobilier d’entreprise doit détenir un mandat écrit de son client pour pouvoir mener à bien ses missions. Ce mandat peut être simple, exclusif ou coexclusif. Dans tous les cas, il définit clairement la durée de la mission, les honoraires du professionnel et leur règlement.

Rémunération

Les honoraires se calculent en fonction d’une assiette, d’un pourcentage ou d’un montant forfaitaire. La charge des honoraires peut être supportée par l’acquéreur et/ou le vendeur.